Setrag

Accès au quai



Pour chaque voyage que vous entreprenez avec SETRAG, vous devez vous munir de vos billets (titres de transport), achetés avant le voyage et validés sur les quais avant l’entrée dans les trains par des agents. A bord des trains, la vérification des titres de transport est assurée par des contrôleurs, qui effectuent aussi une mission d’information, auprès de la clientèle. Le contrôle est similaire sur les trains Express et Omnibus : à l’acceuil sur les quais, et avant de monter dans le train. A certaines occasions particulières, vous pouvez vous retrouvez dans le train sans billet, comment faire dans ce cas ? - Prevenir le contrôleur à bord - S’acquitter du montant du voyage selon la destination avec une majoration forfaitaire de XXX Francs CFA selon le nombre de kilomètres éffectués (15 000 Francs CFA pour 100 kilomètres ou moins, 25 000 Francs CFA pour plus de 100 kilomètres). Dans le cas ou votre titre de transport ne serait pas régularisé, vous vous exposez à des mesures coercitives. Une amende vous sera signifiée par procès verbal (2 exemplaires mentionnant votre identité et adresse) pouvant aller jusqu’à 75 000 Francs CFA. Cette somme devra être réglée à la comptabilité de SETRAG dans les 60 jours suivants l’établissement de l’infraction. Passé ce délai, SETRAG se réserve le droit d’ester en justice selon les lois gabonaises en vigueur. En cas de fraude avérée, ou d’usurpation d’identité, le contrevenant s’expose à une amende taxée sur le trajet parcouru. En cas de non règlement, la règle de l’alinéa précédent s’applique automatiquement. SETRAG peut faire recours à la force publique, si vous refusez de présenter votre billet ou de décliner votre identité.

 


Annuellement, le flux de voyageurs que transporte SETRAG, s’établit à plus de 300 000 passagers sur l’axe Libreville – Franceville. Les gares et haltes du Transgabonais sont donc des espaces de vie très fréquentés par les gabonais, que ce soit pour un motif professionnel, se rendre en vacances ou pour un déplacement occasionnel. La sécurité des voyageurs, est donc fondamentale pour l’entreprise, étant donné la spécificité de l’environnement ferroviaire. Pour des préventions de risque de chute des voyageurs, lors de la montée dans un train ou de la descente, Il est à noter qu'une fois à bord du train, le voyageur doit respecter les règles et consignes rappelées par le personnel, et ce, au départ du train comme à l'arrivée. Nous vous recommendons de suivre ces quelques consignes afin d’éviter tout risque d’accident. En gare : - Se faire identifier par les personnels en gare avant de monter dans le train - Laisser les forces de l’ordre effectuer des fouilles si besoin est. Elles peuvent avoir lieu dans le cadre d’une opération de sécurité nationale ou contre une attaque terroriste. - Etiqueter tous ses bagages avec vos noms, prénoms et contacts - Ne pas prendre les bagages d’une tierce personne sans avoir connaissance du contenu - Lorsque les trains sont annoncés en gare, attendre le signal des contrôleurs et l’ouverture des portes pour monter dans les voitures voyageuses En voiture : - Interdiction absolue de monter ou de descendre du train en ordre de marche - Ne pas descendre hors du train, sans autorisation préalable du personnel de SETRAG, lorsqu’il est à l’arrêt en dehors d’une gare. - Ne pas ouvrir une voiture lorsque le train est en ordre de marche - Ne pas se mettre sur les voies lors de l’annonce du départ des trains - Ne pas tirer le « Signal d'urgence », sauf en cas d’urgence. Sur les voies : - Ne pas traverser les voies lorsque les trains sont à quais - Suivre les indications des panneaux de sécurité disposés sur la voie - Ne pas monter ou descendre ailleurs que dans les gares ou gares secondaires

 

 


La police ferroviaire de SETRAG a pour mission de protéger, assister et sécuriser les voyageurs, le personnel et les biens sur l'ensemble de son réseau ferroviaire. Ses agents sont présents à la gare, à bord des trains et interviennent pendant les missions de contrôle des titres de transport. Elle prévient les infractions, intervient sur les actes de sûreté et pérennise la structure (au sens physique) économique et financier de l’entreprise. Ses moyens d’actions sont : groupes d’intervention, policiers à bord des trains et dans les gares. La police ferroviaire peut réaliser des interventions, procéder à des interpellations d’auteurs de crimes et délits, en vertu des articles prévus par le code pénal. Elle peut aussi procéder à des injonctions de descendre du train, ou d’interdire l’accès aux enceintes ferroviaires.

 

 

 

Facebook Facebook Facebook

SETRAG © 2019 Copyright, Tous droits réservés